Surendettement: encaisser le temps des Fêtes

Publié le: 

Kerkez / iStock / Thinkstock

Difficile de tourner la page des festivités du mois de décembre. Plus difficile encore quand les dépenses se sont multipliées... En effet, le temps des Fêtes peut parfois conduire au surendettement, ou aggraver des situations déjà délicates. Des solutions permettent d’éviter l’impasse.

 

Commencer par la négociation

Prises à temps, les situations de surendettement peuvent être résolues en évitant l’escalade vers la saisie des biens, l’insolvabilité ou la faillite.

Avant toute chose, il est possible de traiter directement avec les créanciers pour tenter de négocier une entente. Celle-ci pourrait notamment permettre de modifier les délais et les montants des paiements.

Autre option: la «consolidation de dettes», qui permet de réunir l’ensemble des dettes auprès d’une seule institution financière. Une solution qui permet notamment de faciliter la gestion des finances.

 

Insolvabilité et faillite

Il arrive qu’il soit tout simplement impossible de payer ses dettes et que la valeur des biens à saisir ne puisse pas couvrir l’intégralité des montants dus. Dans ce cas, on est insolvable. On peut alors envisager de faire une «proposition de consommateur», qui permet d’allonger la période de remboursement, réduire le montant dû chaque mois, ou même supprimer une partie de la dette.

Le recours ultime est la faillite personnelle. À ce stade, il est possible de se tourner vers un syndic de faillite, qui examinera les différentes solutions possibles et prendra en charge la gestion du dossier. Attention, ce service n’est pas gratuit!

À savoir: une note indiquant que vous avez fait faillite ou une proposition de consommateur sera mise dans votre dossier de crédit pour une certaine durée.