Sièges d’auto pour enfants : de nouvelles règles dès avril

Publié le: 

Shutterstock

Au Québec, le conducteur d’un véhicule doit s’assurer que les enfants ont un siège d’auto adapté à leur taille, sous peine d’amendes et de points d’inaptitudes. 

 

De nouvelles règles bientôt en vigueur

Actuellement, la loi prévoit qu’un enfant doit être assis dans un siège d’auto adapté jusqu’à ce qu’il mesure 63 centimètres en position assise. La mesure doit être prise du siège jusqu’au sommet du crâne.

Dès le 18 avril prochain, cette règle change. Désormais, le siège d’auto adapté devra être utilisé jusqu’à ce que l’enfant ait 9 ans ou jusqu’à ce qu’il atteigne 145 centimètres, cette fois mesuré de la tête aux pieds.

Votre enfant n’aura pas encore 9 ans au 18 avril? Mieux vaut sortir le ruban à mesurer!

 

En cas d’infraction

Le conducteur d’un véhicule qui ne respecte pas ces règles risque une amende pouvant aller jusqu’à 100 $ et trois points d’inaptitude.

Attention : ces sanctions s’appliquent aussi en cas de mauvaise installation du siège ou si le siège utilisé n’est pas adapté au poids et à la taille de l’enfant. Il est donc important de bien lire les instructions du fabricant.

 

Trouver le siège adapté

Les sièges d’auto pour enfant doivent satisfaire à certaines normes. Ils sont classés en trois types :

  • le siège de bébé (naissance à 10 kg)
  • siège d’enfant (10 kg et plus)
  • siège d’appoint (18 kg et plus).

Le Réseau de vérification de sièges d'auto pour enfants est un service gratuit pour vérifier que votre siège d’auto pour enfants est conforme et bien installé.

 

À noter : même si votre enfant a 9 ans ou plus, il est possible que le siège d’appoint demeure la solution la plus sécuritaire. De plus, on recommande que les enfants de 12 ans et moins s’assoient sur la banquette arrière. Consultez le site de la Société d’assurance automobile du Québec pour en savoir plus.