À qui appartient la Lune?

Publié le: 

Aka Sancho / iStock / Thinkstock

À qui appartient la Lune? La question est d’actualité! En effet, le gouvernement des États-Unis vient d’autoriser l’entreprise Moon Express à envoyer une capsule non habitée sur le satellite naturel de la Terre.  Le but de cette firme est de développer un appareil spatial et d’explorer les ressources de l’astre de la nuit.

C'est Neil Armstrong qui, le premier, a mis le pied sur le satellite de la Terre, le 20 juillet 1969 à 22 h 56 (HE). Bien que l'astronaute y ait planté le drapeau américain, la Lune n'appartient pas pour autant aux États-Unis.

En effet, 102 pays, dont le Canada et les États-Unis, ont signé le Traité sur les principes juridiques régissant les activités des États en matière d'exploitation et d'utilisation de l'espace extra-atmosphérique. Ce traité, en vigueur depuis 1967, spécifie que l'espace extra-atmosphérique, qui comprend la Lune, peut être exploré et utilisé librement par tous les pays, et ce, uniquement à des fins pacifiques.

Certains états ont tenté en 1984 de faire déclarer la Lune comme un patrimoine commun de l'humanité, dont les ressources ne peuvent appartenir à aucun pays ou individu. Toutefois, seule une poignée de nations ont accepté d'appuyer cette initiative.

Enfin, en 2012, un Québécois a engagé des procédures, afin de faire reconnaître ses droits de propriété sur plusieurs astres du système solaire, dont la Lune. La Cour supérieure du Québec a rejeté sa demande, considérant qu'elle n'avait aucun fondement juridique.

 

Les premiers pas de Neil Armstrong et Buzz Aldrin sur la Lune: