Motoneige: les règles de base

Publié le: 

Shutterstock / kobeza

L’hiver semble déjà vouloir s’installer au Québec, ce qui a de quoi réjouir les amateurs de motoneige. Mais connaissez-vous bien les règles qui encadrent ce genre de véhicule?

 

Où en faire? 

Circuler en motoneige sur la voie publique est habituellement interdit. Un réseau de sentiers spécialement aménagés permet aux amateurs de pratiquer leur sport en toute sécurité. Ce réseau est entretenu par des clubs de motoneige. Il faut généralement payer un droit d’accès pour y circuler. Consultez le site de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec pour plus d’information.

 

Faut-il un permis de conduire?

Le permis de conduire n’est pas obligatoire pour circuler sur les sentiers d’un club de motoneige ou un terrain privé. Cependant, il vous en faut un si le sentier que vous utilisez croise la voie publique. 

Attention! Sur les sentiers d’un club, l’âge minimum pour conduire une motoneige est 16 ans. S’ils ont 16 ou 17 ans, les motoneigistes doivent obtenir un certificat d’aptitude et de connaissances

 

Quels documents transporter?

Vous devez avoir avec vous les documents suivants lorsque vous circulez sur les sentiers d’un club:

  • certificat d’assurance du véhicule
  • certificat d'immatriculation
  • permis de conduire (si votre sentier croise un chemin public)
  • certificat d'aptitude et de connaissances, si on a 16 ou 17 ans
  • copie du contrat de location pour une motoneige louée
  • pièce d’identité indiquant votre âge.

 

Pouvez-vous conduire après avoir bu?

Conduire une motoneige alors que vos facultés sont affaiblies par l’alcool ou la drogue est une infraction criminelle. C’est le cas que vous soyez sur les sentiers d’un club ou sur un terrain privé.