Camping : peut-on installer sa tente n’importe où?

Publié le: 

Shutterstock

C’est les vacances! Cette année, vous avez choisi de vous offrir un séjour en camping. Mais en dehors des différents parcs nationaux, avez-vous le droit d'installer votre tente n'importe où?

 

Camper sur les terres du domaine public, c’est possible

Saviez-vous qu’il est possible de camper sur les terres du domaine public? Ces terres constituent un patrimoine collectif qui appartient à l’ensemble des Québécois.

Pour pouvoir y camper, vous devez notamment utiliser un équipement de camping mobile et temporaire et le retirer à la fin de votre séjour. Bien sûr, vous devez aussi nettoyer l’emplacement et ramener vos déchets.

Attention : certaines municipalités ont leurs propres règles, comme les municipalités régionales de comté du Saguenay-Lac-Saint-Jean, de Portneuf, de Sept-Rivières et de Matawinie. Renseignez-vous bien avant de camper sur les terres du domaine public de leur territoire.

Aussi, il est interdit de camper sur certaines îles du territoire de la ville de Varennes, même si ces îles font partie des terres du domaine public. Il s’agit de l’île au Bœuf, l’île au Cochon, l’île aux Crapauds, l’île aux Hérons, l’île Sainte-Thérèse, l’île aux Vaches et l’île au Veau.

 

Choisir un terrain de camping reconnu

Vous désirez quelque chose de moins rustique? Rendez-vous sur un terrain de camping. Mais avant de faire votre choix, assurez-vous que l’endroit respecte la loi en ayant son attestation de classification. Cette attestation, délivrée par Camping Québec, est obligatoire et doit être affichée à la vue du public à l’entrée principale de l’établissement ou à l’endroit destiné à l’accueil des visiteurs.

 

Parcs municipaux et haltes routières : camping interdit

Vous aimez particulièrement le Mont-Royal et vous désirez y installer votre tente quelques jours ou rien qu’une nuit? Mauvaise idée : il est interdit d’y camper! Si on vous y prend, vous risquez une amende de 100 $ à 1 000 $. C’est la même règle dans la plupart des parcs de Montréal.

Chaque municipalité peut prévoir la réglementation applicable sur son territoire, mais souvent, il est interdit de se trouver dans un parc la nuit.

Il est aussi interdit de camper à une halte routière. Si vous vous y arrêtez, vous pourrez y rester pour un maximum de 4 heures.

 

Avant de partir, attention à la façon dont vous chargez votre matériel et vos bagages dans la voiture : aucun objet ne doit obstruer la vue du conducteur ou gêner sa conduite. Aussi, si vous devez utiliser le toit de votre voiture pour loger certains articles, assurez-vous qu’ils soient retenus solidement.