Achat d’une maison: le rôle du courtier

Publié le: 

Shutterstock / Production Perig

Si vous souhaitez acheter votre première maison, vous vous demandez peut-être par où commencer. Courtier, notaire, hypothèque, vice caché… vous avez entendu ces mots plus d’une fois, mais qu’est-ce que ça veut dire, exactement? 

Pendant les prochaines semaines, nous vous guiderons dans les aspects juridiques des différentes étapes d’achat d’une maison. Aujourd’hui : le rôle du courtier immobilier.

 

Le rôle d’un courtier immobilier

Un courtier immobilier peut vous guider dans le processus d’achat de votre maison. Par exemple, il peut vous aider à trouver des propriétés ou encore rédiger certains documents comme la promesse d’achat.

Vous pouvez, signer ce qu’on appelle un « contrat de courtage-achat » avec votre courtier. Ce contrat prévoit différents éléments comme le type de maison qui vous intéresse, le prix recherché et le montant d’argent qui devra être versé à votre courtier si vous achetez une maison.

Si vous décidez de conclure un contrat de courtage-achat avec votre courtier, vous devrez alors respecter certaines règles. Par exemple, ne pas négocier par vous-même l’achat d’une propriété. 

 

Les obligations du courtier immobilier

Le courtier immobilier doit respecter certaines règles déontologiques dans le cadre de son travail. Parmi elles, il a notamment l’obligation de divulguer toute information dont il a connaissance et qui pourrait affecter la propriété. Par exemple, s’il apprend que la propriété qui vous intéresse a des problèmes de fondation ou de toit, il doit vous en informer.

Même si vous n’êtes pas représenté par un courtier dans vos démarches pour acheter une propriété, vous pourrez bénéficier de l’expertise du courtier du vendeur. Il a l’obligation d’agir équitablement envers vous : il doit vous conseiller et vous informer avec objectivité.

Un courtier doit également vérifier toutes les informations qu’il fournit au public. Par exemple, il doit s’assurer que les renseignements contenus dans la fiche descriptive d’une propriété sont exacts (superficie, année de construction, nombre de places de stationnement, etc.).

 

Protection du public

Au Québec, le métier de courtier immobilier est encadré par la loi et par l’Organisme d’autoréglementation du courtage immobilier du Québec (OACIQ). Tous les courtiers immobiliers doivent ainsi avoir réussi une formation obligatoire et doivent détenir un permis de courtage immobilier. 

Avant de faire appel à un courtier, vous pouvez vérifier sur le site de l’OACIQ s’il respecte tous ces critères ou s’il a déjà fait l’objet de mesures disciplinaires.

De plus, si vous pensez qu’un courtier ne respecte pas l’une de ces règles, vous pouvez porter plainte contre lui.