Achat d’une maison: l’annulation d’une offre d’achat

Publié le: 

Thinkstock

Après de nombreuses recherches, vous pensez avoir trouvé la maison de vos rêves et vous présentez alors une offre d’achat au vendeur. Pouvez-vous encore changer d’avis?

Depuis quelques semaines, nous vous guidons dans les différentes étapes d’achat d’une maison. Après le rôle du courtier, l’hypothèque et l’inspection préachat, voici ce que vous devez savoir sur l’annulation d’une offre d’achat.

 

L’offre d’achat est un contrat…

Vous avez présenté une offre d’achat (aussi appelée « promesse d’achat ») pour une maison, mais vous avez maintenant changé d’idée? Vous vous demandez sûrement si vous pouvez annuler l’offre d’achat présentée.

En principe, non.

En effet, l’offre d’achat présentée au vendeur est en soi un contrat :  vous vous engagez à acheter la maison. Vous devez respecter ce contrat.

 

…irrévocable pendant un certain délai

En général, une offre d’achat indique un délai durant lequel le vendeur peut l’accepter ou la refuser. En attendant sa décision, votre offre est toujours valide et vous ne pouvez pas la retirer tant que le délai qui y est indiqué n’est pas écoulé. Pendant ce délai, on dit alors que l’offre d’achat est « irrévocable ».  Vous pouvez toutefois retirer votre offre si vous arrivez à aviser le vendeur avant qu’il ne la reçoive !

Si l’offre d’achat que vous avez présentée ne comporte pas de délai, vous pourrez la retirer tant qu’elle n’a pas été acceptée par le vendeur.

 

Annuler après une inspection

Dans certaines situations, une clause du contrat peut prévoir l’annulation de l’offre à certaines conditions. Par exemple, la plupart des promesses d’achat contiennent une clause communément appelée la « clause d’inspection ». Elle permet à l’acheteur de se désister de son offre d’achat à la suite d’une inspection de la maison.

Attention! Cela ne signifie pas que vous pouvez annuler votre offre pour n’importe quel motif! Cette clause prévoit normalement que l’inspection doit révéler une problématique importante qui risque d’avoir un impact important sur la valeur de l’immeuble ou les dépenses à prévoir.

Finalement vous pouvez vous entendre avec le vendeur et convenir avec lui de ne plus acheter sa maison. Si un ou des courtiers immobiliers sont impliqués, gardez en tête que votre décision pourrait avoir un impact sur leurs commissions. Vous ou le vendeur pourriez être tenu de la payer puisqu’ils auront accompli leur travail!