Travailler dans un camp de vacances

Mandygodbehear / iStock / Thinkstock

Tu viens de décrocher un emploi étudiant dans un camp de vacances? Tes droits en tant qu'employé pourraient être bien différents des droits de tes amis qui travaillent dans un café ou un bureau!

La Loi sur les normes du travail prévoit des règles générales sur les conditions de travail des employés. Elle prévoit toutefois des exceptions pour les étudiants qui travaillent dans un camp de vacances. On parle de « camps de vacances » ou de « colonies de vacances » quand les moniteurs et les enfants dorment sur place.

Attention! Si tu travailles dans un camp où les moniteurs et les enfants retournent chez eux le soir, il s'agit plutôt d'un « camp de jour ». Les règles peuvent alors être différentes. Communique avec la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail pour le savoir.

Ton salaire

Si tu travailles dans un camp de vacances à but lucratif, tu as droit au salaire minimum prévu par la loi.

Par contre, si tu travailles dans un camp de vacances à but non lucratif, ton employeur peut te verser un salaire moins élevé que le salaire minimum. Bien sûr, rien ne l'empêche de t'offrir un meilleur salaire, mais il n'y est pas obligé.

Pour savoir si le camp de vacances où tu travailles est à but lucratif ou non, tu peux demander à ton employeur.

Tes heures supplémentaires

La Loi sur les normes du travail prévoit que la semaine de travail normale est d'une durée de 40 heures. Les employeurs doivent habituellement payer chaque heure supplémentaire à « temps et demi » (50 % de plus que pour une heure ordinaire).

Par contre, cette règle ne s'applique pas aux camps de vacances. Ton employeur peut donc payer tes heures supplémentaires au même salaire que tes heures ordinaires, même si tu travailles plus que 40 heures durant la semaine.   

Les vacances et les autres congés

La Loi sur les normes du travail accorde habituellement des vacances annuelles aux employés. Par contre, si tu travailles dans un camp de vacances, tu n'as pas droit à ces congés.

Cela signifie que ton employeur n'est pas obligé de te payer des journées de vacances et qu'il n'est pas obligé de te donner le fameux « 4 % » à la fin de ton emploi.

Toutefois, tu as droit aux avantages liés à certains congés fériés.

Être payé pour ta formation

Peu importe le camp de vacances pour lequel tu travailles, ton employeur doit toujours te payer lorsqu'il t'oblige à suivre une formation.

De plus, la loi interdit à ton employeur de t'imposer une période d'essai ou une période de probation pendant laquelle tu travailles gratuitement.

Important !
Cet article explique de façon générale le droit en vigueur au Québec et n’est pas un avis ou un conseil juridique. Pour connaître les règles particulières à votre situation, consultez un avocat ou un notaire.