Tout savoir sur ta pension alimentaire

Hemera Technologies / AbleStock.com / Thinkstock

Le parent qui a ta garde reçoit de ton autre parent un montant d'argent pour subvenir à tes besoins. Ce montant d'argent s'appelle une pension alimentaire.

ATTENTION! Cet article ne s'applique peut-être pas à toi si un de tes parents n'habite plus au Québec.

 

Les besoins couverts par la pension alimentaire

La pension alimentaire couvre les dépenses faites pour combler tes besoins de base, comme:

  • ta nourriture;
  • ton logement;
  • tes communications;
  • ton entretien ménager;
  • tes soins personnels;
  • tes vêtements;
  • tes meubles;
  • ton transport; et
  • tes loisirs.

Elle peut aussi couvrir d'autres besoins importants pour toi, comme:

  • ton école privée;
  • tes lunettes;
  • tes soins d'orthodontie;
  • tes cours de karaté;
  • ton camp de jour pendant l'été.

Si tes parents ne s'entendent pas sur les dépenses qui devraient faire partie de la pension alimentaire, ils pourront demander à un juge de décider.

 

Établir le montant de la pension alimentaire

C'est la loi qui fixe le montant minimal de la pension alimentaire à payer. En plus de tes besoins, il y a d'autres facteurs qui vont compter pour établir la pension alimentaire comme:

  • le salaire et les autres revenus de ton parent qui la paie;
  • le nombre d'enfants dans ta famille et les besoins de chacun d'eux.

Tu n'as donc pas à t'inquiéter que ton père ou ta mère ait de la difficulté en payant une pension alimentaire pour subvenir à tes besoins.

 

Fin de la pension alimentaire

Tu te demandes peut-être si le parent qui paie la pension alimentaire peut cesser de la payer dès que tu atteins l'âge de 18 ans. La réponse est non.

Le jugement qui t'attribue une pension alimentaire n'est pas automatiquement annulé dès que tu célèbres tes 18 ans. Le parent qui paie doit faire une demande en justice s'il veut annuler ou réduire ta pension alimentaire.

Important !
Cet article explique de façon générale le droit en vigueur au Québec et n’est pas un avis ou un conseil juridique. Pour connaître les règles particulières à votre situation, consultez un avocat ou un notaire.