À quel âge peut-on acheter des cigarettes?

Christian J. Stewart / iStock / Thinkstock

Au Québec, la loi est stricte sur la vente des produits du tabac et sur les endroits où il est permis de fumer.

Généralement, ces règles s’appliquent de la même manière aux cigarettes, aux cigarettes électroniques (vapoteuses) et aux autres produits du tabac comme les cigares et le chicha.

 

Il est interdit d'acheter des cigarettes

Une personne mineure n’a pas le droit d’acheter des cigarettes si  elle a moins de 18 ans. Elle ne peut pas non plus mentir sur son âge pour acheter des cigarettes. Le commis du dépanneur peut vérifier son âge pour s’assurer qu'elle a 18 ans ou plus.

Elle ne peut pas non plus demander à un adulte de lui acheter des cigarettes. Le commis du dépanneur doit refuser de vendre des cigarettes à un adulte s’il pense qu'il achète des cigarettes pour les donner ou les vendre à un jeune de moins de 18 ans.

Si un ado ne respecte pas ces règles, il commet une infraction et il pourrait recevoir une amende!

Un commerce qui vend des cigarettes à un mineur pourrait recevoir une amende ou perdre son droit de vendre du tabac. Le commis qui ne respecte pas ces règles pourrait courir le risque de recevoir lui-même une amende.    

 

On ne peut pas fumer n'importe où

Rien dans la loi n’interdit de fumer si l'on a moins de 18 ans.

Cependant, il est interdit de fumer dans de nombreux endroits. Par exemple, il est interdit de fumer à l’école, au travail, dans certains parcs, sur les terrains sportifs (les patinoires, les terrains de football, les piscines, etc.), dans un skate park, dans un cinéma, dans un restaurant ou un café et dans un centre d’achats. Il est aussi interdit de fumer dans une voiture où se trouve une personne de moins de 16 ans.

Il est aussi interdit d'entrer dans un salon de cigares ou de chicha avant tes 18 ans.

 

Important !
Cet article explique de façon générale le droit en vigueur au Québec et n’est pas un avis ou un conseil juridique. Pour connaître les règles particulières à votre situation, consultez un avocat ou un notaire.