Permis de conduire

Lisa F. Young / iStock / Thinkstock

Au Québec, on peut commencer à conduire une voiture dès l'âge de 16 ans. Mais avant de prendre le volant, vous devez obtenir votre permis d'apprenti-conducteur. Vous pourrez ensuite obtenir votre permis probatoire et votre « vrai » permis de conduire.

 

Par où commencer? Voici quelques informations pour vous y retrouver dans ce processus.

 

Permis d'apprenti-conducteur

Étapes à suivre

Avec ce permis

1. S'inscrire à un cours de conduite dans une école reconnue.
  • L'école de conduite demande généralement l'autorisation des parents si la personne a moins de 18 ans.
  • Le cours est divisé en 2 parties: une partie théorique et une partie pratique.
Vous pouvez conduire une voiture
Par contre, certaines restrictions s'appliquent:
  • Vous devez toujours être accompagné d'une personne qui a son «permis de conduire» depuis au moins 2 ans.
  • Vous ne pouvez pas conduire entre minuit et 5h du matin.
  • Alcool au volant: tolérance zéro! 
  • Points d'inaptitude: si vous en accumulez 4 ou plus dans votre dossier de conduite, vous perdez votre permis!
2. Suivre la partie théorique du cours de conduite. Lorsque c'est fait, votre école de conduite vous remet une attestation écrite.
3. Se présenter dans un centre de services de la Société de l'assurance automobile du Québec (SAAQ). Vous devez notamment avoir:
  • 16 ans ou plus;
  • une autorisation écrite des parents si vous avez moins de 18 ans;
  • l'attestation de votre école de conduite.

Si vous répondez à tous les critères, la SAAQ vous remet votre permis d'apprenti-conducteur.

Coût: Le cours de conduite n'est pas gratuit!
Vous devez aussi prévoir certains frais pour obtenir votre permis probatoire auprès de la SAAQ.

Votre permis d'apprenti-conducteur est valide pour 1 an et 6 mois. Donc dès que vous l'obtenez, vous devez prévoir la suite, soit l'obtention de votre permis probatoire.

 

Permis probatoire

Étapes à suivre

Avec ce permis

4. Suivre la partie pratique de ton cours de conduite. C'est correct. Vous êtes déjà inscrit dans une école de conduite reconnue.

Vous pouvez conduire sans être accompagné!

Par contre, certaines restrictions continuent de s'appliquer:

  • Alcool au volant: tolérance zéro!
  • Points d'inaptitude: si vous en accumulez 4 ou plus dans votre dossier de conduite, vous perdez votre permis!
  • Si vous avez moins de 19 ans, il y a des restrictions sur le nombre de personnes de 19 ans ou moins que vous pouvez transporter entre minuit et 5h du matin.
5. Passer un examen théorique.

Pour vous inscrire, vous devez contacter la SAAQ.

Au moment de passer l'examen, vous devez avoir votre permis d'apprenti-conducteur depuis au moins 10 mois.

6. Passer un examen pratique. Pour t'inscrire, vous devez contacter la SAAQ.
7. Se présenter dans un centre de services de la SAAQ. Pour pouvoir obtenir votre permis probatoire, vous devez notamment avoir:
  • votre permis d'apprenti-conducteur depuis au moins un an;
  • une autorisation écrite des parents si vous avez moins de 18 ans.

Coût : Le cours de conduite n'est pas gratuit!

Vous devez aussi prévoir certains frais pour passer les examens et pour obtenir votre permis probatoire auprès de la SAAQ.

Votre permis probatoire est valide pour 2 ans. Vous pourrez alors obtenir votre permis de conduire de la Société de l'assurance automobile du Québec.

 

Permis de conduire

Étapes à suivre

Avec ce permis

8. Se présenter dans un centre de services de la SAAQ.

Avant l'expiration de votre permis probatoire, vous recevrez par la poste un avis de convocation de la SAAQ.

Pour pouvoir obtenir votre permis de conduire, vous devez notamment :

  • Avoir votre permis probatoire pendant 2 ans.

Si vous répondez à tous les critères, la SAAQ vous enverra votre permis de conduire par la poste.

Restrictions:
Coût: Vous devez payer certains frais au moment de vous présenter dans un centre de services de la SAAQ.
Félicitations!

Pour toute question concernant l'obtention du permis, informez-vous auprès de la Société de l'assurance automobile du Québec.

Important !
Cet article explique de façon générale le droit en vigueur au Québec et n’est pas un avis ou un conseil juridique. Pour connaître les règles particulières à votre situation, consultez un avocat ou un notaire.