Concilier le travail et l’école

Oneinchpunch / iStock / Thinkstock

Au Québec, il n'y a pas d'âge minimum pour commencer à travailler. Par contre, si tu souhaites travailler alors que tu es encore aux études et que tu es âgé de moins de 16 ans, sache que l'école doit passer en premier!

 

L'école avant le travail

Au Québec, tu dois fréquenter l'école obligatoirement jusqu'à l'âge de 16 ans. Donc, jusqu'à la fin de l'année scolaire de tes 16 ans, ton employeur doit s'assurer que l'école passe avant le travail lorsque vient le temps de planifier ton horaire. 

Par exemple, ton employeur ne peut pas te demander de manquer l'école pour travailler.

Aussi, il doit s'assurer, en fonction de la distance entre ta maison et ton lieu de travail, que tu puisses être chez toi avant 23h00 et que tu n'aies pas à quitter la maison avant 06h00 pour tes quarts de travail du matin.   

Par contre, tes horaires de travail pourront être différents si tu travailles comme:

  • livreur de journaux;
  • gardien ou gardienne d'enfants;
  • employé dans une production artistique; ou
  • employé dans une colonie de vacances où tu dois y dormir.

 

Travailler avant d'avoir 14 ans

Avant l'âge de 14 ans, tu dois avoir l'autorisation écrite de tes parents pour obtenir un emploi.

Cette exigence n'est pas requise pour un emploi de gardiennage.  

Connais-tu la Convention relative aux droits de l'enfant?

La Convention relative aux droits de l'enfant est un traité international signé par plus de 190 pays, dont le Canada. Cette convention vise à encadrer les conditions de travail des enfants à travers le monde.

Par exemple, les États qui ont signé la convention doivent fixer l'âge minimal à partir duquel un enfant peut travailler. Ils doivent aussi prévoir les conditions de travail des enfants afin de les protéger contre un travail qui pourrait mettre en danger leur santé ou compromettre leur éducation ou leur développement.

Selon l'Organisation internationale du travail, environ 200 millions d'enfants ont un travail. La moitié d'entre eux exerceraient un travail jugé dangereux. Un travail dangereux est un travail qui nuit au bien-être physique, mental ou moral d'un enfant. Par exemple, un travail qui demande trop d'heures de travail ou une rigueur excessive ou encore, la prostitution ou l'esclavage.

Important !
Cet article explique de façon générale le droit en vigueur au Québec et n’est pas un avis ou un conseil juridique. Pour connaître les règles particulières à votre situation, consultez un avocat ou un notaire.