Assurance automobile

Igor Golovnov / iStock / Thinkstock

Avoir enfin le droit de t’asseoir derrière le volant… C’est toute une liberté! Comme personne n’est à l’abri d’une erreur de débutant, voici quelques informations importantes sur les assurances que tu dois avoir avant de mettre la clé dans le contact pour la première fois.

 

Ton permis de conduire, une assurance

Pour avoir le droit de conduire au Québec, tu dois avoir un permis. Une bonne partie des coûts de ton permis de conduire et de tes frais d’immatriculation sont en fait une contribution au Régime public d’assurance automobile de la Société d’assurance automobile du Québec (la SAAQ).

Ce régime couvre tous ceux qui subissent des blessures lors d’un accident de la route, qu’ils soient conducteurs, passagers, piétons, cyclistes ou autres. 

Si tu as un accident, tu es couvert par cette assurance. Tu pourrais avoir droit à une somme d’argent pour te compenser pour tes blessures, que tu sois responsable ou non.   

Exemple: Tu frappes un poteau avec l’automobile de tes parents. Tu te casses un bras et tu dois manquer quelques jours de ton travail. La SAAQ te compensera pour les jours de travail que tu as manqués, pour tes frais médicaux s’ils ne sont pas déjà couverts et, peut-être, pour la douleur que tu as ressentie. 

 

Être couvert par une assurance privée, c’est obligatoire! 

L’assurance de la SAAQ ne couvre pas les dommages matériels que tu pourrais causer au volant d’une automobile. Causer un dommage matériel, c’est, par exemple, briser la clôture d’un voisin. Tu as donc avantage à être couvert par une assurance privée.

 

Si tu achètes une voiture

Tu es obligé d’avoir une assurance de responsabilité, ce que tes parents appellent peut-être «être assuré d’un bord». Cette assurance te couvre pour les dommages que tu causes aux autres. Tu seras aussi assuré si tu conduis la voiture de quelqu’un d’autre. 

Si tu te fais prendre à conduire ton auto sans assurance, tu pourrais recevoir une amende très salée. Ton permis pourrait aussi être suspendu. 

Tu n’es pas obligé de le faire, mais tu peux aussi t’assurer contre le vol de ton véhicule ou contre les dommages à ton propre véhicule lors d’un accident dont tu es responsable: ce qu’on appelle être «assuré des deux bords».

 

Si tu conduis la voiture de tes parents

Tes parents vont te déclarer sur leurs assurances comme conducteur occasionnel. Si tu as un accident, l’assurance de tes parents couvrira les dommages. Mais s’ils n’ont pas déclaré que tu conduis leur auto, les assureurs pourraient refuser de payer ou ne payer que pour une partie des dommages.

Important !
Cet article explique de façon générale le droit en vigueur au Québec et n’est pas un avis ou un conseil juridique. Pour connaître les règles particulières à votre situation, consultez un avocat ou un notaire.