La consolidation de dettes

Hemera Technologies / AbleStock.com / Thinkstock

Avant de conclure que la faillite est la solution ultime pour se sortir du surendettement, il est bien de s’informer sur les autres solutions qui s’offrent à vous. La consolidation de dettes est l’une d’entre elles.

La consolidation de dettes consiste à emprunter un seul montant d’argent auprès d'une institution financière afin de payer l'ensemble de vos dettes.

De cette manière, vous n’aurez pour le futur qu'un seul créancier à rembourser, ce qui facilitera grandement la gestion de vos finances.

 

Le refus par l’institution financière

L’institution financière à qui vous faites votre demande de consolidation peut librement accepter ou refuser de vous prêter de l’argent. Elle peut évaluer votre demande selon ses propres critères et peut par exemple prendre en compte :

  • vos revenus;
  • le montant d’argent que vous voulez emprunter;
  • votre historique de crédit;
  • votre fidélité comme client;
  • la valeur de ce que vous possédez (votre actif).

Il est donc important d’examiner la possibilité de faire une consolidation de dettes avant que votre dossier de crédit ne soit entaché par des mauvaises créances (dettes non payées ou payées en retard).

Il est aussi possible que l’institution financière exige un cautionnement. Puisqu’elle prend un risque en prêtant de l’argent à une personne qui éprouve des difficultés financières, elle peut se protéger en exigeant, par exemple, que l’un de vos proches s’engage à rembourser le prêt au cas où vous n’êtes plus capable de le faire.

Important !
Cet article explique de façon générale le droit en vigueur au Québec et n’est pas un avis ou un conseil juridique. Pour connaître les règles particulières à votre situation, consultez un avocat ou un notaire.