À propos d'Éducaloi - Partenaires

Éducaloi tient à remercier ses membres partenaires: 

 

Afin d'assurer la protection du public, le Barreau du Québec maximise les liens de confiance entre les avocats et les avocates, le public et l'État.

Pour ce faire, le Barreau:

  • surveille l'exercice de la profession,
  • fait la promotion de la primauté du droit,
  • valorise la profession,
  • et soutient les membres dans l'exercice du droit.

 

Maintenant régie par le Code des professions et la Loi sur le notariat, la Chambre a, depuis 1973, le statut d'ordre professionnel.

Elle doit, conformément à la loi et sous la surveillance de l'Office des professions du Québec, assurer principalement la protection du public, utilisateur des services professionnels du notaire. De plus, l'Ordre entretient avec ses membres des rapports de solidarité inspirés en particulier d'une tradition établie de longue date.

Ces deux aspects ne peuvent être étrangers l'un à l'autre et la Chambre l'a compris depuis longtemps.

Protéger le public, c'est aussi maintenir la crédibilité de la pratique et de la profession et les services aux membres ne font qu'augmenter la qualité de la pratique et, par le fait même, protéger le public de façon préventive.

La Chambre assume l'autogestion de ses membres. Cette situation lui accorde, ainsi qu'à ses membres, certains privilèges, mais lui impose aussi certaines responsabilités.

 

La Société québécoise d’information juridique (SOQUIJ) a été fondée en 1976. Son mandat lui a été confié par l’Assemblée nationale et elle relève du ministre de la Justice du Québec.

SOQUIJ analyse, organise, enrichit et diffuse le droit au Québec. Cette valeur ajoutée lui permet d’accompagner les professionnels dans leur recherche de solutions et l’ensemble de la population dans sa compréhension du droit. Cela l’amène notamment à:

  • Recueillir l’information juridique provenant des tribunaux et des institutions.
  • Présenter cette information sous la forme la plus complète, la plus à jour, la mieux organisée et la plus facile d’accès.
  • Offrir une expertise sans égale, des outils de recherche conviviaux, des contenus exhaustifs et un service à la clientèle des plus performants.

Grâce à SOQUIJ, le Québec est la province canadienne qui compte le plus grand nombre de décisions juridiques diffusées en ligne.

 

Pour réaliser sa mission, Éducaloi reçoit également l'appui de: 

 

Le ministère de la Justice a pour mission:

  • de seconder le Ministre dans la tâche d'assurer, au Canada, l'existence d'une société juste et respectueuse des lois, pourvue d'un système judiciaire efficace, équitable et accessible à tous;
  • de fournir des conseils et des services juridiques de haute qualité au gouvernement ainsi qu'aux ministères et organismes clients;
  • de promouvoir le respect des droits et libertés, de la loi et de la Constitution.

 

 

Le ministère de la Justice a pour mission d’assurer la primauté du droit au sein de la société québécoise et de maintenir au Québec un système de justice qui soit à la fois digne de confiance et intègre afin de favoriser le respect des droits individuels et collectifs.

Grâce au Ministère de l'Éducation et de l'Enseignement supérieur du Québec, Éducaloi peut développer de nouveaux créneaux dans son champ d'expertise lié à l'éducation juridique.
Grâce à la contribution financière de la Fondation Desjardins, Éducaloi est en mesure d'accomplir sa mission d'éducation juridique en organisant chaque année des centaines d'ateliers en classe animés gratuitement par nos juristes bénévoles à travers tout le Québec.

Créée en 1972, la Commission des services juridiques (CSJ) est l’organisme chargé de l’application de la Loi sur l’aide juridique et sur la prestation de certains autres services juridiques au Québec.

La CSJ veille à ce que l’aide juridique gratuite ou avec contribution soit fournie de façon cohérente et uniforme sur l’ensemble du territoire québécois par les centres régionaux aux personnes financièrement admissibles tout en s’assurant de la gestion efficace de ses ressources. De plus, par l’ajout du chapitre III de la loi en 2010, elle fournit certains autres services juridiques, notamment lorsque le droit aux services d’un avocat rémunéré par l’État a été reconnu par une ordonnance judiciaire, soit lorsqu’une personne est accusée dans le cadre d’un mégaprocès ou soit lors de désignation d’office d’un procureur à un accusé dans le cadre de certaines procédures prévues au Code criminel.

Elle est également l’organisme chargé d’offrir les services prévus à la Loi favorisant l’accès à la justice en matière familiale et fournit à cet effet le Service d’aide à l’homologation (SAH) depuis octobre 2013 et le Service administratif de rajustement des pensions alimentaires pour enfants (SARPA) depuis le 1er avril 2014. 

 

Partenaires à la diffusion de contenus